Des écoles d'informatiques gratuites grâce à  Free et Samsung

La pénurie de développeurs pousse des entreprises à  créer des écoles gratuites, afin d'attirer les meilleurs talents. 

Les entreprises se sont engagées depuis longtemps dans la formation de leurs salariés. Aujourd'hui, certaines vont plus loin encore : elles créent des écoles gratuites, accessibles aux jeunes les plus motivés.

Objectif : former les meilleurs talents, sans se soucier des diplômes obtenus, sur des métiers en pénurie de candidats :« On peut être en échec scolaire et pourtant correspondre à  ce qui est un génie en informatique. On peut ne pas avoir le bac et pourtant devenir le développeur le plus brillant de sa génération », explique Xavier Niel, le fondateur de Free et président de l'école 42.

Ce sont ainsi pour l'instant des entreprises technologiques qui ouvrent le chemin. En 2013, c'est Free qui lance l'aventure en créant l'école 42, une école d'informatique destinée à  former des développeurs directement adaptables aux besoins des entreprises. Sur le même principe, c'est ensuite Samsung qui crée le Samsung Campus à  Saint-Ouen (93). Ce« centre de formation solidaire, vise à  favoriser l'insertion professionnelle de jeunes sans le bac et passionnés d'informatique, en proposant une formation gratuite de 2 ans aux métiers du numérique ». Pour organiser la formation au développement web, Samsung s'est associée à  Epitech, école filiale de l'Epita, alors que 42 est animée par l'ancien directeur général d'Epitech, Nicolas Sadirac.

L'école 42 forme plus de 800 étudiants par an pendant au moins 3 ans qui seront consacrés à  la réalisation de projets en mode« peer-to-peer » : l'esprit d'équipe y est primordial. Pour l'instant, le Samsung Campus accueillera 50 étudiants l'an prochain pour une première année consacrée aux cours, puis une seconde année en alternance.